Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   RIERA
Prénom :   Albert
Né le :   15 avril 1982 à Manacor (Espagne)
     
    Taille : 1,87 m Poids : 77 kg
           

         

Milieu offensif gauche

         
Pur gaucher, Albert Riera débuta sa carrière comme ailier. Porté vers l'offensive, il avait du mal à assumer son rôle défensif inhérent au poste de milieu offensif gauche.
         
 

International Espagne A

16 sélections
 
         
         
Au club de :  

Juillet 2003 à Juin 2005

     
En provenance de :
  RCD Majorque (5 M€)
     
Club suivant :   Espanol Barcelone (3,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  66
    9
Matches :   Buts :
     
         

Né dans les îles Baléares, Albert Riera commença sa carrière au Real Majorque. Fort d'une victoire en finale de la Coupe du Roi 2003, avec Samuel Eto'o notamment, il était convoité par La Corogne, Valence ou l'Atletico Madrid. Finalement il fut transféré aux Girondins de Bordeaux.

 

Annoncé comme une future star du football ibérique, il connut des difficultés importantes pour s'imposer en Gironde. Néanmoins, il laissait par moment entrevoir des capacités évidentes et un talent certain, avec un pied gauche magique. Son incapacité à être régulier expliqua son semi-échec girondin.

 

Il quitta Bordeaux en 2005 et fréquenta des clubs prestigieux comme Liverpool ou Manchester City.

 

 

Mauvais payeur

 

En juin 2005, après deux ans passés en Gironde, Albert Riera retournait dans son pays, à l'Espanol Barcelone. Le montant de la transaction s'élevait à 3,5 M€, payable, comme il est d'usage, en 3 fois : 1,5 M€ en 2005, 1 M€ en 2006 et 1 M€ en 2007.

 

Mais le club catalan ne s'acquitta au final que de la moitié de la somme. Les Girondins saisirent alors la FFF puis la FIFA avant de porter l'affaire devant le tribunal de commerce de Bordeaux. Cette instance arbitra en faveur des Girondins, en ordonnant un titre exécutoire de paiement.

 

Un long combat juridique allait attendre les Girondins avant qu'ils obtinrent leur dû.