Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu défensif

         
Milieu à l'activité inlassable mais manquant sacrément de justesse technique.
         

 
           
NOM :   POKO
Prénom :   André
Né le :   7 mars 1993 à Bitam (Gabon)
     
    Taille : 1,73 m Poids : 72 kg
           

 
International Gabon A
 
 
         
         
Au club de :  

Août 2011 à Août 2016

     
En provenance de :
  US Bitam
     
Club suivant :   Kardemir Karabükspor (0,4 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  99
    4
Matches :   Buts :
     
         

Formé à l'US Bitam, André Poko fut recommandé aux Girondins de Bordeaux par leur ancien joueur Gernot Rohr, alors sélectionneur du Gabon. Le joueur signa à Bordeaux le dernier jour du mercato estival 2011. Il fit son apprentissage au sein de l'équipe réserve et n'apparut en équipe première qu'en décembre 2012, lancé par Francis Gillot contre Newcastle, en Ligue Europa. Il continua à faire son petit bonhomme de chemin et à accumuler les matches de L1. Désigné meilleur joueur de la finale du Trophée des Champions contre le PSG en août 2013, il ne prit pas l'ampleur espérée.

 

Les saisons suivantes, sous les ordres de Willy Sagnol, il s'affirma comme un joueur d'appoint, sans parvenir réellement à décrocher ses galons de titulaire. En 2015-2016, il disputa cependant 38 rencontres toutes compétitions confondues. Durant l'été 2016, il fut contraint de quitter le club suite à un dérapage sur les réseaux sociaux.

 

 

L'affaire du maillot

 

Au soir de la dernière journée de la saison 2015-2016, André Poko posta sur Snapchat une photo le montrant en train de fumer une chicha tout en arborant un maillot de... l'Olympique de Marseille. Cette publication précipita sa chute. Les supporters bordelais montèrent au créneau et réclamèrent son départ. Les dirigeants bordelais, quant à eux, le convoquèrent et le sanctionnèrent financièrement. Mais devant le courroux des Ultras, ils furent obligés de s'en séparer et de le transférer dans un club turc.