FEVRIER

     

 

 
 

 

   

23 FEVRIER

2010

Très insipiré par la Ligue des champions, Michaël Ciani inscrivait un nouveau but en 8ème de finale aller face à Olympiakos. Sur un coup franc de Gourcuff, l'Antillais jaillissait pour expédier une tête imparable hors de portée du gardien grec.

22 FEVRIER

1997 

En ouvrant le score à la 24e, Stéphane Ziani lançait la démonstration des Girondins face à l'OM (4-0). Le milieu offensif bordelais, souvent à la touche finale, était l'un des principaux artisans de la belle correction administrée aux Marseillais...   

21 FEVRIER

1987

Avec une défaite face aux Rangers la veille, les Girondins de Jacquet clôturaient une tournée en Grande-Bretagne. L'entraîneur bordelais voulait confronter son groupe à un football conquérant et physique, rompu aux joutes européennes. 

20 FEVRIER

1994 

En marquant d'un coup de tête ravageur sur un corner de Zidane, Marcio Santos offrait une victoire de prestige aux Girondins face à l'OM (1-0). Désireux de quitter le club, le Brésilien se reconcentrait sur son objectif : la Coupe du Monde aux Etats-Unis.  

19 FEVRIER

1986 

Lors du 16ème de finale retour face au Red Star, Thierry Tusseau inscrivait de la tête le seul but de la rencontre. Distancés en championnat, les Girondins étaient toujours en course pour ramener sur le Port de la Lune la Coupe de France...

18 FEVRIER

 

Bernard Michelena tint un rôle important lors de la qualification des Girondins pour la finale de la Coupe de la Ligue. Adjoint de Courbis, il avait préparé consciencieusement une éventuelle séance de tirs au but face à Montpellier.
 

17 FEVRIER

2008

Sur la pelouse du stade Louis II, les Girondins infligaient une véritable correction à l'AS_Monaco (6-0). Johan Micoud dirigea la manœuvre avec maestria, marquant également un doublé, lors d'un match spécial pour lui, lui le régional de l'étape...

16 FEVRIER

2015 

Lors de la dernière réception de l'AS Saint-Etienne à Lescure, les Ultramarines subjuguaient les spectateurs et téléspectateurs en proposant un tifo inspiré de la fête indienne, Holi. 3 000 pochons de poudre venus de Bombay furent lancés offrant des images inoubliables...  

15 FEVRIER

2001

En s'écroulant dans le dernier quart d'heure face à la furia du Rayo Vallecano, les Girondins compromettaient sérieusement leurs chances de qualification (4-1). Pourtant, Pedro Miguel Pauleta mena la vie dure à la défense espagnole et trouva à 3 reprises les montants...

14 FEVRIER

1989 

Une véritable révolution frappait Le Haillan : le président Bez renvoyait Aimé Jacquet et confiait les rênes de l'équipe première des Girondins à Didier Couécou. Au directeur sportif de démontrer qu'il ne s'était pas tromper lors du recrutement estival...  

13 FEVRIER

1991

Le public de Lescure découvrait un jeune Cannois de 18 ans qui le ferait vibrer quelques mois plus tard... Zinedine Zidane obtenait un match nul (1-1) avec l'ASCannes face à des Girondins englués à une piètre 13ème place au classement...

12 FEVRIER

1980 

Trois jours après sa sortie sur blessure en Coupe de France, Jean-Louis Lalanne connaissait la durée de son indisponibilité : 6 mois ! Cette fracture du tibia et du péroné sonna le glas de la carrière de Loule en équipe première des Girondins.  

11 FEVRIER

1989

Aimé Jacquet prenait place pour la dernière fois sur le banc des Girondins face au Toulouse FC. Au terme d'un match nul lors de ce derby (1-1), Bordeaux était 14ème, inacceptable pour le président Bez. Une révolution de palais se préparait.

10 FEVRIER

1987 

A l'occasion de l'inauguration du nouveau Lescure, Jean-Marc Ferreri ouvrait le score pour les Girondins lors d'un match de gala face au futur champion d'Angleterre, Everton (1-2). L'ancien Auxerrois passait la défense anglaise en revue et offrait des premiers frissons à l'enceinte bordelaise rénovée...  

9 FEVRIER

2008

Face au FC Metz, Benoît Trémoulinas en fit voir de toutes les couleurs aux défenseurs lorrains. Installé depuis peu dans le couloir gauche de la défense des Girondins, le Réunionnais obtint un penalty qui permit à son équipe d'ouvrir le score mais qui le contraint à sortir, blessé...

 8 FEVRIER

1983

Rouage essentiel de l'équipe d'Aimé Jacquet, René Girard rongeait son frein à l'infirmerie bordelaise depuis près de 3 mois. La faute à une tendinite récalcitrante qui était lourde de conséquences pour les Girondins (seulement 45 % de victoires sans lui).  

7 FEVRIER

1949

Daniel Jeandupeux fête aujourd'hui ses 75 ans. L'occasion d'honorer cet attaquant racé, assurément l'un des meilleurs étrangers de l'histoire des Girondins mais dont la carrière fut malheureusement brisée un soir d'octobre 1977 par le Marseillais Berdoll...

6 FEVRIER

1982 

Comme souvent lorsqu'il affrontait son ancien premier club professionnel, Philippe Bergeroo accomplit une prestation remarquable face aux Girondins. Le "Grand" retarda l'échéance et ne céda qu'une seule fois face aux dauphins de l'ASSE...   

5 FEVRIER

1991

En ouvrant la procédure de redressement judiciaire, le président du tribunal allait remettre sur le devant de la scène Jean-Pierre Derose. Le promoteur d'événements sportifs se faisait fort de monter un plan de reprise pour éviter le dépôt de bilan des Girondins. Il n'en fut rien...

4 FEVRIER

1996 

Au lendemain de la piteuse élimination en Coupe à Toulon, Alain Afflelou décidait d'écarter Slavo Muslin et de rappeler Gernot Rohr aux commandes de l'équipe première. Serviteur du club, l'ancien défenseur allemand allait vivre ses plus beaux mois sur le banc bordelais.  

3 FEVRIER

1996

De retour à Mayol, plus de 10 ans après ses débuts, Didier Tholot ne put empêcher les Girondins de tomber dans le piège tendu par le SC Toulon (D2). Le but de l'avant-centre bordelais ne suffit pas pour éviter l'élimination en Coupe de France.

2 FEVRIER

1977

Plus de 2 ans après sa 1ère sélection, Alain Giresse retrouvait les Bleus lors d'un match amical non officiel face à la Roumanie. Remplaçant au coup d'envoi, le capitaine des Girondins, sur la pelouse de Lescure, délivra deux passes décisives et prit du plaisir à jouer avec Platini.  

1er FEVRIER

1976

Alors que Girondins et Lorientais se dirigeaient tout droit vers la séance des tirs aux buts, Jean Gallice qualifiait son équipe pour les 16ème de finale de la Coupe. Auteur d'un doublé ce soir-là, il sortit une belle épine du pied à des Bordelais mal inspirés.