Milieu offensif gauche

         
Joueur créatif, qualifié de « meilleur pied gauche du Brésil », Denilson était très doué techniquement. Connu pour ses dribbles déroutants, ses accélérations foudroyantes, ses feintes et ses passements de jambes, il aimait « s'amuser » avec les défenseurs adverses. En revanche, il connut des difficultés pour s'adapter aux contraintes et aux exigences du football moderne.
         

           
NOM :   DENILSON
Prénom :    
Né le :   24 août 1977 à Djadema (Brésil)
     
    Taille : 1,77 m Poids : 65 kg
           

         
Au club de :   Août 2005 à Juin 2006
     
En provenance de :
  Real Betis Séville
     
Club suivant :   Al-Nasr Riyad
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  33
    3
Matches :   Buts :
     
         

Formé au Sao Paulo FC, Denilson signa après la finale de la Coupe du Monde 1998 au Betis Séville pour la somme record de 32 M€. En Andalousie, il ne parvint jamais à s'imposer réellement. Il retourna même sous la forme d'un prêt à Flamengo, en 2000. Champion du Monde en 2002, il ne brilla pas pour autant sur les terrains de la Liga.

 

Quand il décida de quitter Séville, les Girondins furent les premiers à venir aux nouvelles. Denilson se renseigna auprès de son compatriote Savio qui ne fit que des éloges du club bordelais. Aussi, à la surprise générale, il signa en août 2005 aux Girondins de Bordeaux. Séduit par le discours de son compatriote Ricardo, il tenta de relancer sa carrière sous les couleurs marine et blanc.

 

Sa saison fut jugée comme moyenne mais si quelques coups d'éclats enchantèrent, trop rarement, les supporters. Son but contre Nice au bout de 11 secondes de jeu reste comme l'un des plus rapides de l'histoire de la L1.

 

Intouchable au niveau de ses conditions salariales, il partit en Arabie Saoudite chercher son bonheur... financier.

 
 
International Brésil A
62 sélections
 
         

 

Les regrets de Denilson

 

En 2012, 6 ans après son départ des Girondins, Denilson faisait le bilan de sa carrière. Et l'ancienne vedette brésilienne d'expliquer qu'il regrettait de ne pas avoir prolongé son contrat avec Bordeaux.

 

"J'étais bien traité, bien considéré par le club et le président. Les conditions de la prolongation était financièrement bonnes. Si je pouvais revenir en arrière, je signerai cette prolongation avec Bordeaux", déclara-t-il.

7

 

 

 

 

 

 

 

Le but le plus rapide de l'histoire des Girondins

Bordeaux  1 - 0  OGC Nice

26 mars 2006