Avant-centre

         
Joueur élégant et adroit, Jean-Marie Courtin était également un avant-centre athlétique, puissant et rapide. Il était également polyvalent, puisqu'il lui arrivait également de jouer arrière latéral droit ou gauche (à son corps défendant) à l'AS Monaco.
         

 
           
NOM :   COURTIN
Prénom :   Jean-Marie
Né le :   7 juillet 1935 à Sallaumines (Pas-de-Calais)
Décédé le :   4 avril 2005
    Taille : 1,80 m Poids : 76 kg
           

 
International France Militaires
 
 
         
         
Au club de :   Septembre 1961 à Juin 1962
     
En provenance de :
  RC Lens
     
Club suivant :   AS Monaco
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  23
    3
Matches :   Buts :
     
         

Jean-Marie Courtin effectua une seule saison en Gironde, en 1961-1962. Il contribua modestement à la remontée du club en Première division. Mais ce fut dans deux autres clubs que ce natif du Pas-de-Calais s'illustra.

 

Tout d'abord, à Lens, son club formateur, où il inscrivit 40 buts en 77 matches, le plaçant au 3ème rang des meilleurs buteurs selon le ratio but/match derrière Ahmed Oudjani et Cristian Lopez. Mais ce fut à Monaco qu'il obtint ses titres majeurs : un titre de champion de France (1963) et deux coupes de France (1960, 1963).

 

 

Dans l'histoire de la D1

 

Lors de son passage sur la Côte d'Azur, à l'automne 1962, Courtin remplaça dans les buts Hernandez, le gardien titulaire blessé à l'épaule. Lucien Leduc, entraîneur à l'époque, plaça son portier en attaque. Et Hernandez, malgré sa blessure, marqua un but et devint le premier gardien buteur de D1.