Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Ailier droit

 

         
Attaquant très rapide, Jonathan Cafu était surtout efficace dans une équipe jouant le contre et les attaques éclair. Mais il présentait des carences irrémédiables pour le football européen à cause de son manque de régularité et de ses absences lors d'une rencontre. 
         

           
NOM :   CAFU
Prénom :   Jonathan
Né le :   10 juillet 1991 à Belo Horizonte (Brésil)
     
    Taille : 1,73 m
Poids : 64 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :   Août 2017 à Janvier 2020
     
En provenance de :
  PFK Ludogorets (7,5 M€)
     
Club suivant :   Al-Hazm
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  24
    2
Matches :   Buts :
     
         

Voyageur invétéré dans son pays d'origine, Jonathan Cafu découvrit l'Europe au PFK Ludogorets en 2015. Durant deux saisons, il accomplit des prestations intéressantes en Bulgarie, se mettant même en valeur lors d'une rencontre de Ligue des champions face au Paris SG en décembre 2016.

 

Pour remplacer Adam Ounas parti à Naples, les dirigeants girondins cassèrent leur tirelire pour attirer en Gironde ce joueur brésilien. Mais ce fut un échec criant. Multipliant les entrées en jeu sans aucune implication, appréciant davantage le Bassin d'Arcachon que les terrains du Haillan, il fut prêté à l'Etoile Rouge de Belgrade en 2018-2019, mais sans davantage de succès.

 

En janvier 2020, les Girondins parvinrent à se délester de ce gros salaire et à le transférer en Arabie Saoudite.

 

 

Un exploit et puis c'est tout...

 

Aveuglés par le match fabuleux disputé par le Brésilien au Parc des Princes lors de la phase de poule de Ligue des champions, en décembre 2016 (1 passe décisive), les recruteurs bordelais auraient dû se méfier et se renseigner avant de lui octroyer un contrat inespéré...

 

Loin d'être un joueur cadre de la formation bulgare, il était souvent critiqué par les supporters de Ludogorets pour son manque d'implication et son irrégularité.