Milieu offensif

 

         
Joueur très puissant, ce milieu de terrain était le parfait complément du subtil Jacky Simon. Il possédait une bonne frappe des deux pieds et un jeu de tête efficace. Il pêchait néanmoins par une certaine lenteur. C'était un vrai battant sur un terrain.
         

 
           
NOM :   BURDINO
Prénom :   Félix
Né le :   26 août 1945 à Aubagne (Bouches-du-Rhône)
     
    Taille : 1,77 m
Poids : 74 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1968 à Juin 1971
     
En provenance de :
  Gazélec Ajaccio
     
Club suivant :   FC Sochaux-Montbéliard
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  93
    31
Matches :   Buts :
     
         

Formé en Corse, au Gazelec Ajaccio, Félix Burdino rejoignit en 1968 des Girondins qui vivaient une période faste même si elle n'était pas conclue par des titres. Il trouva rapidement sa place dans l'équipe, apportant un plus indéniable dans l'entrejeu bordelais.

 

Hélas il fut finaliste malheureux de la Coupe de France en 1969. Sa deuxième saison fut moins réussie (16 matches, 4 buts). En revanche, sa troisième et dernière saison le vit retrouver toute son efficacité.

 

Aux portes de l'équipe de France, il quitta la Gironde pour des raisons de bonne gestion financière en 1971, en direction du FC Sochaux.

 
 
 
 
 
         

 

Une ascension fulgurante

 

Alors qu'il évoluait en CFA avec le Gazélec Ajaccio, Félix Burdino fut recruté par les Girondins. Véritable battant, loin d'être impressionné par le niveau de la D1, il prit une part importante dans la bonne saison accomplie par la formation de Bakrim.

 

Avec 36 matches joués toutes compétitions confondues et 10 buts marqués, il démontra que l'entraîneur bordelais pouvait compter sur lui, même s'il faisait ses premiers pas parmi l'élite.