Attaquant

         
Attaquant rapide, il aimait partir depuis le couloir droit avant de repiquer dans l'axe. Son jeu était dépourvu de finesse technique et reposait essentiellement sur sa vitesse. Très dépendant des autres joueurs de l'équipe, il savait cependant offrir de la profondeur, étirer les lignes adverses, donner du mouvement et multiplier les appels. 
         
 
           
NOM :   BELLION
Prénom :   David
Né le :   27 novembre 1982 à Sèvres (Hauts-de-Seine)
     
    Taille : 1,81 m
Poids : 78 kg
           
         
Au club de :   Juillet 2007 à Juin 2014
     
En provenance de :
  OGC Nice (2 M€)
     
Club suivant :   Red Star 93
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  148
    27
Matches :   Buts :
     
         

 

Né en banlieue parisienne dans une famille d'origine sénégalaise, David Bellion fit ses classes à l'AS Cannes. Mais, en 2001, lorsque le club azuréen fut relégué en National, le jeune attaquant suscita un certain intérêt du PSG et de Nantes. Mais il choisit l'exil et l'aventure en signant à Sunderland. Il s'y fit remarquer et signa à Manchester United en 2003. Très peu utilisé par Sir Alex Ferguson, il fut prêté à West Ham avant de retrouver la Ligue 1 à Nice.

 

Souhaitant relancer une carrière qui avait tendance à stagner, il répondit favorablement à l'intérêt des Girondins en  juillet 2007. Lors de sa première saison, il justifia la confiance accordée par Laurent Blanc (12 buts en 37 matches de championnat), surtout lors des premiers mois de compétition où il tournait à une spectaculaire moyenne de 0.71 buts par match.

 

Mais la suite de son passage en Gironde ne fut pas à la hauteur de ces premiers mois. Hormis un retour sous forme de prêt à Nice durant le premier semestre 2011, il traîna sa peine jusqu'au terme de son contrat bordelais.

 
 

 
 
         

 

Bellion, le néo-Bordelais

 

Arrivé à Bordeaux en 2007, David Bellion se trouva très rapidement à son aise dans la capitale aquitaine. Si sur les terrains ses performances ne furent pas toujours à la hauteur, l'attaquant d'origine parisienne se plaisait énormément en ville.

 

Le Grand Hôtel, le Pont de Pierre, la Place du Parlement ou la Rue du Temple étaient ses endroits favoris. En 2012, il ouvrit un restaurant, "Le Manifesto", sur les allées Tourny. Un établissement qui vendit l'année suivante tout en restant actionnaire.