Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   ABOSSOLO
Prénom :   Gabriel
Né le :   16 janvier 1939 à Noeng (Cameroun)
Décédé le :   9 novembre 2014
    Taille : 1,77 m Poids : 76 kg
           

         

Milieu offensif droit

         
Inter droit aux trois poumons, Gabriel Abossolo fut longtemps le moteur de l'entrejeu bordelais. Très athlétique, il était très élégant balle au pied. Il défendait et attaquait avec le même bonheur. Il ne craignait pas les contacts et couvrait beaucoup de terrain. Il avait besoin d'espace pour s'exprimer et se dépenser. Il jouait donc assez replié pour pouvoir partir en contre-attaque dès que possible... Il lui était reproché parfois de porter trop le ballon et de ralentir le jeu de son équipe.
         
         
Au club de :   Juillet 1958 à Juin 1969
     
En provenance de :
  Stade Poitevin
     
Club suivant :   RFC Paris-Neuilly
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  302
    18
Matches :   Buts :
     
         


Gabriel Abossolo était un sacré personnage. Repéré par les recruteurs bordelais au Stade Poitevin, il atterrit aux Girondins en 1958  et y resta plus de 10 ans. Il appartint donc à la fameuse formation des marine et blanc de Salvador Artigas qui, durant les années 60, fut souvent très proche de remporter des trophées (3 fois vice-champion de France, 2 finales de coupe de France perdues).

 

Joueur adoré par ses coéquipiers, il fut l'un des premiers joueurs professionnels camerounais de l'histoire. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il poursuivit des études universitaires de droit. Avec la sélection nationale, il disputa notamment la CAN 1970 au Soudan (éliminé au premier tour).

 

 

 

 

 
 
International Cameroun A
 
 
         

 

Abossolo, un précurseur...

 

En février 1970, pour la première fois de son histoire, la sélection du Cameroun participa à la 7ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations, au Soudan. Dans les rangs camerounais, seuls deux joueurs professionnels expatriés en France prirent part à la compétition au milieu de "joueurs locaux". Il s'agissait de Emmanuel Koum (FC Grenoble) et de Gabriel Abossolo, des précurseurs.

 

L'ancien milieu de terrain bordelais, passé sous les couleurs du RFC Paris-Neuilly (D2) quelques mois plus tôt, ne put empêcher l'élimination au premier tour de sa sélection.

 

L'appel à des joueurs expatriés ne sera réédité qu'en 1982 et fera souvent débat...