Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Ailier gauche

         

Attaquant vif de petite taille, Leongino Unzain n'en était pas moins un joueur bien campé sur ses jambes, habile dans le contre-pied et doté d'une excellente couverture de balle. Il possédait également un réel talent de buteur bien qu'évoluant sur le côté gauche de l'attaque. Ses coéquipiers lui reprochaient en revanche de porter trop le ballon...

         

 
           
NOM :   UNZAIN
Prénom :   Leongino
Né le :   16 mai 1925 à Guarambaré (Paraguay)
Décédé le :   23 mars 1990
    Taille : 1,64 m Poids : 63 kg
           

         
Au club de :  

Juillet 1956 à Juin 1957

     
En provenance de :
  SC Toulon
     
Club suivant :   AS Béziers
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  34
    16
Matches :   Buts :
     
         

Fils d'un fermier paraguayen d'origine guarani, Leongino Unzain fut formé au sein du grand club paraguayen du Nacional. Professionnel à 17 ans, il quitta son pays après la Coupe du monde 1950, direction la Lazio de Rome.

 

En janvier 1954, il signa à Toulon où il inscrivit de nombreux buts. Relégués en Deuxième division, les dirigeants bordelais pensèrent à lui pour redonner un coup de fouet à leur attaque. En scorant à 16 reprises, et en terminant meilleur buteur bordelais, le Paraguayen apporta sa contribution mais cela ne suffit pas.

 

Les Girondins terminèrent cette saison 1956-1957 à une décevante 5ème place, les condamnant à rester une année supplémentaire en D2. Ne souhaitant pas rester dans l'antichambre de l'élite, Leongino Unzain quitta Bordeaux pour rejoindre Béziers, alors pensionnaire de D1. Son arrivée dans l'Hérault fut facilitée par la venue aux Girondins de Georges Alexandre

 

 
International Paraguay A
 
 
         

 

Repéré lors de la Coupe du monde 1950

 

Ailier précoce, Leongino Unzain connut les honneurs de la sélection nationale et participa à ce titre à la Coupe du Monde au Brésil, en 1950.

 

Fort de prestations de haut vol face à l'Italie et la Suède, il fut repéré par les recruteurs européens et signa à la Lazio de Rome en 1950. Sa carrière européenne pouvait commencer...