NOM :   RIGONI
Prénom :   Pierre
Né le :   13 juillet 1948 à Wittelsheim (Haut-Rhin)
     
    Taille : 1,78 m Poids : 68 kg
           

         

Gardien de but

         
Gardien de but possédant un bon coup d'oeil, des réflexes étonnants et une belle détente.
         
         
Au club de :  

Juillet 1970 à Octobre 1974

     
En provenance de :
  FC Rouen
     
Club suivant :   US Toulouse
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  129
    -
Matches :   Buts :
     
         

Formé au FC Rouen, Pierre Rigoni arriva en Gironde en juillet 1970. Son recrutement poussa Christian Montes à demander à être placé sur la liste des transferts. Mais blessé lors de son premier match officiel avec les Girondins, Pierre Rigoni attendit le mois de novembre pour déloger son aîné.  Il partagea le poste avec lui dans la deuxième moitié de saison.

 

Lors de l'exercice 1971-1972, il fut le gardien le plus utilisé (28 matches) même s'il dut laisser quelques apparitions à Bernard Michelena ou à Philippe Bergeroo. En revanche, Pierre Phelipon, le nouvel entraîneur arrivé en 1972, l'installa comme titulaire indiscutable durant ses deux dernières saisons girondines.

 

Mais avec l'arrivée d'André Menaut sur le banc, la hiérarchie des gardiens fut remise en cause, notamment du fait de la progression du jeune Bergeroo. Contesté en interne, mis sur la touche puisqu'il ne joua pas une seule minute lors des 11 premières journées de la saison, Pierre Rigoni chercha une porte de sortie. Pressenti pour rejoindre Besançon,  il choisit finalement de remonter la Garonne, en octobre 1974, pour terminer sa carrière à Toulouse.

 

Pierre Rigoni avait la particularité de jouer mains nues, sauf l'hiver où il enfilait des gants de laine.

 
 
International France Espoirs
 
 
         

 

Sur un petit carnet

 

Gardien de but méticuleux, Pierre Rigoni complétait régulièrement un petit carnet où il notait les habitudes qu'avaient les tireurs de penalties qu'il affrontait dans le championnat de France.