Meneur de jeu

         
Droitier ? Gaucher ? Camel Meriem possédait une telle qualité technique bien au-dessus de la moyenne qu'il était impossible de déterminer son pied fort. Son excellente vision de jeu et sa qualité de passe le prédestinait à une énorme carrière. Mais il ne sut pas gérer mentalement le poids de la succession de Zidane ou de Micoud, trop lourde pour ses épaules...
         

 
           
NOM :   MERIEM
Prénom :   Camel
Né le :   18 octobre 1979 à Audincourt (Doubs)
     
    Taille : 1,74 m Poids : 70 kg
           

         
Au club de :   Janvier 2002 à Août 2003
    Juillet 2004 à Juin 2005
En provenance de :
  FC Sochaux-Montbéliard (7 M€)
    Olympique de Marseille (retour de prêt)
Club suivant :   Olympique de Marseille (prêt)
    AS Monaco (6 M€)
     
BILAN STATISTIQUE
 
  101     9
Matches :   Buts :
     
 
 
International France A
3 sélections
 
         

 

Bordeaux arrache "le nouveau Zidane" à Lyon !

 

Le 6 janvier 2002, Camel Meriem, jeune espoir sochalien âgé de 22 ans, s'engagea pour 4 ans et demi aux Girondins de Bordeaux (7 M€). Alors que Lyon semblait le mieux armé pour l'attirer, il choisit de privilégier l'offre bordelaise.

 

Déjà lors du mercato estival précédent, les dirigeants bordelais avaient pensé à lui. Mais la concurrence de Lyon et de clubs étrangers avait rendu la transaction impossible.

 

6 mois plus tard, Elie Baup se voyait doté d'un renfort de premier choix et croyait en lui pour donner de la fluidité au jeu offensif de sa formation grâce à ses qualités de passe et sa vision de jeu.

D'origine Kabyle, meneur de jeu, à l'aise des deux pieds, il fut immédiatement qualifié de "nouveau Zidane". Mais cette comparaison lui colla tellement à la peau qu'elle compromit sa carrière...

Formé au FC Sochaux, Camel Meriem fut trop vite surnommé « le nouveau Zinedine Zidane ». Remonté en Première division en 2001 avec son club formateur, il enchaîna les grosses performances individuelles.

 

En janvier 2002, les Girondins de Bordeaux parvinrent à l'acquérir pour la somme de 7 M€. Aux côtés de joueurs chevronnés comme Roche, Bonnissel, Smertin, Dugarry ou Pauleta, il réussit à s'imposer et remporta son premier trophée, la Coupe de la Ligue 2002. Très utilisé par Elie Baup, il délivra des performances en dents de scie dans une équipe bordelaise qui termina 4ème lors de la saison 2002-2003.

 

Durant l'été 2003, ayant du mal à s'imposer totalement en Gironde, il fut prêté à l'Olympique de Marseille. Sur les bords de la Méditerranée, il haussa son niveau de jeu et devint l'une des pièces maîtresses du finaliste de la Coupe UEFA 2004.

 

De retour à Bordeaux, à l'issue de son prêt, il fut un cadre des Girondins qui connurent néanmoins une saison très délicate, se sauvant qu'à la dernière journée. Néanmoins, ce fut durant cet exercice 2004-2005 que Raymond Domenech le sélectionna 3 fois chez les Bleus...

 

Il quitta Bordeaux durant l'été 2005 et rejoignit le Rocher monégasque.