Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

Maurice BUNYAN

ETAT-CIVIL

Né le :   14 octobre 1894
à :   Birmington (Royaume-Uni)
Nationalité :   Anglaise
Décédé le :   12 décembre 1967

CARRIERE AUX GIRONDINS

Arrivé sur le banc le :  

1er août 1945

En provenance de :  

-

A remplacé :  

Oscar Saggiero

     
A quitté le banc le :  

1er mai 1947

Remplacé par :  

André Gérard

Conditions de son départ :  

Licenciement

     
Poste suivant :  

Stade Français

     

SUR LE BANC DES GIRONDINS

Ancien joueur de Chelsea, Arsenal et le Stade Français, Bunyan était un international anglais A. Il était un avant-centre redoutable, qui joua jusqu'à plus de 40 ans, âge auquel il parvint à inscrire 5 buts dans une même rencontre avec le Stade Français. 

 

Mobilisé durant la Seconde guerre mondiale, il fut porté disparu et considéré comme mort. Il réapparut à Portsmouth à la plus grande joie de ses proches et de ses supporters. Une fois le conflit mondial terminé, cet homme de classe prit les destinées techniques des Girondins de Bordeaux durant l'été 1945.

 

Il arriva auréolé de commentaires très élogieux. Sud-Ouest n'hésitait pas à le qualifier de « maître es-football » et « de grand artiste au talent et aux connaissances indiscutables ».

 

Mais à la tête d'un effectif très remanié, il ne put empêcher une inexorable descente aux enfers. En juin 1946, après une piètre 14ème place au classement, il proposa sa démission aux dirigeants bordelais qui la refusèrent. Mais la saison suivante ne fut guère plus brillante puisque les Girondins furent relégués en Division 2 en mai 47. Bunyan fit ses valises, direction le Stade Français.

 

Faute de pouvoir faire revenir Benito Diaz, bloqué par la Real Sociedad, les dirigeants bordelais nommèrent un de ses disciples, André Gérard.

STATISTIQUES AVEC LES GIRONDINS

toutes compétitions confondues

81
matches

 

1.31
point par match