Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

           
NOM :   BEN ALI
Prénom :   Nordine
Né le :   17 juillet 1919 à Bologhine (Algérie)
Décédé le :   15 mai 1996
    Taille : -
Poids : -
           

         

Milieu offensif droit

 

         
Joueur de classe, Nordine Ben Ali possédait un sens inné de l'anticipation.
         
         
Au club de :   Juillet 1938 à Juin 1943
     
En provenance de :
  AS Sainte-Eugène
     
Club suivant :   EF Bordeaux-Guyenne
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  -
    -
Matches :   Buts :
     
         

 

Milieu de terrain des Girondins durant la Seconde guerre mondiale, Nordine Ben Ali fut à l'origine de la défaite sur tapis vert de son équipe, pourtant vainqueur 3-0 de la finale de la zone Sud en 1940, face à Nice. En effet, il avait été aligné alors qu'il n'était pas qualifié.

 

Mais il appartint également à l'équipe qui ramena le premier trophée au club, la Coupe de France 1941. Après avoir échoué dans l'obtention d'une deuxième Coupe de France d'affilée, il quitta les Girondins en 1943 pour rejoindre l'Equipe Fédérale de Bordeaux-Guyenne, formation mise en place par le régime de Vichy.

 

Il connut ensuite une honnête carrière dans différents clubs de France (Le Mans, Le Havre, Colmar, Strasbourg, Monaco, Niort) avant de devenir entraîneur de clubs comme Niort ou La Voulte.

 
 
 
 
 
         

 

Vivre pour le football

 

Fils de propriétaires terriens à Bologhine (anciennement appelé Sainte-Eugène), Nordine Ben Ali connut une enfance sans soucis. Tout en découvrant le football au Galia Sports d'Alger, il accomplit un apprentissage pour devenir ouvrier en bijouterie.

 

Il débuta à 16 ans en équipe première de l'AS Sainte-Eugène et rêvait de venir en métropole pour jouer au football dans un grand club. Avec l'autorisation de sa famille, il décida en 1938 de venir aux Girondins pour tenter sa chance. Affecté au corps des pompiers du Port, il vit son rêve de s'entraîner tous les jours sous la conduite d'un ancien international de... rugby, un certain Bonamy.

 

Il poursuivit son apprentissage du football et devint un élément-clé des Girondins. Son nom était même cité comme un prétendant sérieux à la future équipe de France.