Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu défensif

         
 
         

 
           
NOM :   ANSELIN
Prénom :   Cédric
Né le :   23 juillet 1977 à Lens (Pas-de-Calais)
     
    Taille : 1,73 m
Poids : 71 kg
           

 
International France Espoirs
 
 
         
         
Au club de :   Juillet 1993 à Juin 2000
     
En provenance de :
  Formé au club
     
Club suivant :   Norwich City
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  15
    0
Matches :   Buts :
     
         

 

Formé aux Girondins, Cédric Anselin disputa quelques rencontres avec le club marine et blanc. La plus prestigieuse fut assurément son entrée en jeu lors de la finale retour de la Coupe de l'UEFA, contre le Bayern Munich en 1996. Il remplaça à la 30ème minute Bixente Lizarazu, blessé.

 

Mais il ne réussit jamais à s'imposer à Bordeaux qui le prêta à Lille (1997-1998), puis à Norwich (1999). Il s'exila par la suite pour jouer régulièrement dans des championnats anglais de second plan avant de tirer sa révérence en 2009.

 

Souffrant de dépression depuis des années, il rendit publique sa maladie en 2017 afin d'éveiller les consciences sur un mal qui ronge parfois les sportifs professionnels.

 

 

 

Une longue descente aux enfers

 

Âgé de 18 ans, Cédric Anselin prit part à la finale de la Coupe de l'UEFA en 1993. Des débuts prometteurs puis un départ en Angleterre pour trouver du temps de jeu. Sa carrière semblait décoller...

 

Mais souffrant d'une tendinite au genou, il perdit la confiance de son entraîneur. Confiant dans ses capacités à rebondir dans un nouveau club, il cassa son contrat avec Norwich. Enchaînant les essais non concluants, il connut alors le premier échec de sa carrière.

 

Il tomba de très haut, accumula les dettes à la suite de malversations d'une personne très proche. Le foot professionnel était fini pour lui. Tombant dans l'alcoolisme et la dépression, il fit une première tentative de suicide en 2012, puis fut très proche de passer à l'acte une seconde fois en 2016.

 

Hospitalisé pour soigner sa grave dépression, il remonta la pente petit à petit. Il se soigna, trouva un emploi de responsable d'un sport-études à Norwich et entraîna une équipe amateur. Il donna des conférences pour éduquer sur les risques de la dépression. Il semblait enfin avoir retrouver le goût de vivre...